Passons-y un moment!
Let's tarry here for a while!
Mesdames, Messieurs et membres du Chapitre,

Notre site web fait peau neuve pour entamer la nouvelle année d'activités et pour rendre sa consultation plus aisée. Vous trouverez nos activités ci-dessous, les activités extérieures non organisées par la société mais conseillées par celle-ci. Nous espérons que notre nouvelle programmation vous plaira.

Nos conférences publiques sont parmi les événements à souligner tout comme nos réunions de membres. Cette année, nous vous offrons encore une gamme d'activités fort intéressantes. Comme d'habitude nous avons des conférences publiques qui se tiennent au Bureau des Affaires culturelles et de l'éducation du Consulat Général d'Égypte et des mini-conférences, bien sûr ouvertes au public, où l'un de nos membres vient nous présenter le fruit de ses recherches sur un sujet qu'il affectionne particulièrement; celles-ci se tiennent à la Maison de l'Afrique Montréal. En novembre, se tiendra à Toronto, le 41ième Symposium annuel intitulé «Pillage et restauration: ancien et moderne». Comme autres activités spéciales, nous recevons Dr Nicholas Grimal du Coll恠ege de France en collaboration avec l'AEPOA et le Département d'histoire de l'UQUAM ainsi que le Dr Ronald Leprohon de l'Université de Torotno.

Question de poursuivre la tradition, nous avons diverses présentations pour les réunions de membres animées de diverses chroniques (nouvelles, nouveautés, livres reçus, chroniques archéologiques, etc.) ainsi que notre pique-nique annuel.

De plus, nous pouvons organiser des activités parascolaires pour vos jeunes dans les écoles et les bibliothèques. N'hésitez donc pas à nous contacter pour des conférences, expositions, etc. Cliquez sur les  images suivantes et elles s'agrandiront pour vous donner une idée de nos activités publiques.
Mise à jour 14/3/2016
CONSULTEZ NOTRE  SECTION
Livres reçus - critiques
Book received - bookreview
Write to us - Écrivez-nous
Join the mailing list
joindre la liste de diffusion
info@sseamtl.org




NB: Les membres et les amis de notre société sans but lucratif sont inscrits à notre liste d’envoi en tant que membres de la SEEA. Si pour une raison ou une autre, vous ne désirez plus recevoir nos courriels, veuillez répondre en inscrivant dans l'objet: me désabonner. Merci.
Les conférences ont lieu:
The lectures are held at:

La Maison 
de l'Afrique 
Montréal
située au 6256 rue Henri-Julien 
à Montreal, H2S 2T8
--------
*** 12$ par réunion pour les non-membres - 
Gratuit pour les membres

*** Non members are welcome for a $12 fee per lecture - 
FREE for members
Réserver SVP en téléphonant au (514) 353-4674 
Les conférences publiques se tiennent au:
Public lectures are held at:

Bureau des affaires culturelles et de l'éducation au Canada
Consulat Général d'Égypte
1, Place Ville-Marie, 10ième étage, suite 1076, Montréal, H3B 4T9    
-------
Entrée libre
No admission charge

Réserver SVP en téléphonant 
au Tél. (514) 353-4674 
Conférence publique
Mercredi 30 septembre 2015 à 19h
«Magie et pensée magique sous les pharaons».
par Michel Guay, prof. associé, dép. d'Hist., UQAM 

Les anciens Égyptiens croyaient que le monde dans lequel ils vivaient était constamment menacé par les forces du Chaos (la sécheresse, la maladie, la mort, par exemples). Pour rétablir l'équilibre, on faisait appel à tous les moyens possibles, allant des rituels religieux aux multiples facettes de la magie, inséparable des actes du quotidien. En préparation de l'exposition Magie en Égypte ancienne qui se tient au Musée de la Civilisation de Québec jusqu'en avril 2016, nous allons explorer ce monde de la magie et des magiciens, parfois pas si éloigné de nous ...


Pour renseignements additionnels: info@sseamtl.org  

Lieu: La Maison de l'Afrique Montréal située au 6256 rue Henri-Julien à Montreal, H2S 2T8 entre les métros Rosemont et Beaubien, à l'Ouest de Saint-Denis. 
*** 12$ par réunion pour les non-membres - *** Non members are welcome for a $12 fee per lecture -
Gratuit pour les membres FREE for members    
-------
Réserver SVP en téléphonant au (514) 353-4674 
41ème Symposium Annuel de la SEEA au Siège social de Toronto 
«"EGYPT'S THREATENED TREASURES: Plunder and Restoration, Past & Present".»

À Toronto, du  vendredi 6 au dimanche 10 novembre 2015, La Société pour l'Étude de l'Égypte Ancienne / The Society for the Study of Egyptian Antiquities (SÉÉA / SSEA) présentera son assemblée générale annuelle, un colloque des spécialistes et un symposium pour le grand public. 

Pour les étudiant(e)s, appliquez a la Bourse Elizabeth King Daimsis pour venir avec nous (transport, hotel et billet d'entrée au symposium). Belle occasion!
Pour plus d'informations et pour s'inscrire, veuillez consulter le site de notre siège social.
Partenaires: Département d'histoire UQAM, Institut du Patrimoine UQAM, Société pour l'Étude de l'Égypte ancienne, Association des études du Proche-Orient ancien, Consulat général d'Égypte Montréal, Institut d'études anciennes et médiévales Université Laval, Society for the Study of Egyptian Antiquities Toronto

Mardi 13 octobre 2015 à 11h
Peut-on parler de littérature égyptienne ?
par Nicolas Grimal, professeur au Collège de France (chaire Civilisation pharaonique), Paris

L’existence d’une littérature pharaonique paraît aujourd’hui aller de soi. Toutefois, si l’on s’en tient à la définition platonicienne de la littérature et au sens premier du mot, il peut sembler paradoxal qu’une écriture, fondée sur la représentation directe, ait pu développer des formes d’expression littéraires que l’on peut faire entrer dans les catégories aristotéliciennes et auxquelles on puisse appliquer les critères de la critique la plus actuelle.
On s’interrogera sur la naissance de cette littérature et sur la possibilité d’en définir les genres, entre oralité, représentation directe et formes littéraires complexes. Cette réflexion sera l’occasion de soulever la question de la diglossie et, à travers elle, de la transmission littéraire.

Lieu: à l'UQAM, 209, rue Sainte-Catherine Est, local V-2430 (2e étage)
Pique-nique annuel
Samedi le 11 juin 2016

Que vous soyez professionnel, amateur passionné ou étudiant de tout âge, de 13 à 90 ans, la société est un lieu dynamique d'échanges pour tous les passionnés et ceux qui veulent découvrir les richesses de l'Égypte ancienne. Vous voulez devenir membre, venir offrir une conférence, écrire un article ou encore simplement nous visiter, contactez-nous!


Brigitte Ouellet, Présidente
SEEA / SSEA Chapitre de Montréal 
Conférence
Jeudi 12 mai 2016 à 19hrs

«De l’ironie et du sarcasme dans les contes… ou l’art de tourner au ridicule en Égypte ancienne»
par Samuel Dupras, M.A., Chargé de cours, Université Laval
Faculté de théologie et de sciences religieuses


En tant que forme non littérale du langage, l’ironie verbale peut se définir comme le décalage perçu entre les paroles prononcées par le locuteur et leur signification primaire. Utilisée ainsi dans le discours, l’ironie permet notamment d’exprimer l’attitude critique adoptée par ce locuteur envers un élément donné de la situation à laquelle il est confronté. Cette critique, qu’elle soit nuancée ou agressive, engendre indubitablement diverses réactions chez l’interlocuteur qui peuvent rapidement passer du rire… à l’insulte et à l’humiliation.
Conférence publique
Conférence conjointe avec le Dép. d'Histoire de l'UQAM, l'AEPOA et la SEEA-MTL
Mercredi 25 Novembre 2015 à 18h30

Le mur des trois saisons. La chapelle de Pahery à el-Kab
par Ronald J. Leprohon, prof. Université de Toronto

La chapelle funéraire de Pahery à el-Kab, qui date de la XVIIIe dynastie, présente un tableau qui ouvre les activités agricoles des trois saisons de l’année égyptienne. Cette présentation fera découvrir le symbolisme des scènes ainsi que les liens entre les images et les légendes qui les accompagnent.

Pour renseignements additionnels: info@sseamtl.org

Lieu: Bureau des affaires culturelles et de l'éducation au Canada Consulat Général d'Égypte
1, Place Ville-Marie, 19ième étage, suite 1936, Montréal     
-------
Entrée libre / No admission charge
Réserver SVP en téléphonant au Tél. (514) 353-4674
Conférence
Mercredi 9 décembre 2015 à 19h00
«Come and Dig with Me»  

Come Dig with me in Egypt. I will take you to three of my favorite digs: East Karnak in the Luxor area ,  Tell el-Borg in the North Sinai and Ras Budran in the South Sinai.  Each dig has a different type of accommodation.   I will lift the curtain on, the food we eat, where we sleep, and how we live.  You will see how we cope with the local wild life; like camels, goats, mosquitoes, vipers and scorpions.  There are many occasions when we interact with the local Egyptians. We will even have a meal with the bedouin in the desert.  Of course, since I am a ceramicist, some pottery will creep in. I will show you some of our finest pots, the dinner sets of an ancient civilization, jars and bowls that are deemed important enough to accompany a person to the afterlife.  You will discover how we document them, and how we mend those that are restorable. We will visit the excavations of each site. They are all different from each other. East Karnak is a temple site, Tell el-Borg is a fort site. Ras Budran is a fortified campsite by the Red Sea.  Forty years of working on at least 10 different excavation sites have given me access to many interesting stories. 
Programme 2015-2016

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU CHAPITRE – 
Mercredi le 21 octobre 2015 à 19hrs.

Les membres sont invités à prendre connaissance des documents relatifs à la saine gestion du chapitre, de ses biens, de ses finances et de ses réalisations. La documentation est disposible à la section réservée aux MEMBRES (statuts et règlements de la SÉÉA et du Chapitre de Montréal, ordre du jour, PV, états financiers, convocation, formulaires pour candidature et procuration, rapport annuel, prévisions budgétaires etc.) 
Conférence publique
Samedi 3 octobre 2015
«Exposition Égypte magique»
Visite au
Musée de la Civilisation de Québec

Veuillez nous envoyer un courriel avec votre nom et nous dire si vous avez un transport, combien de personnes pouvez-vous prendre le cas échéant ou si vous en ayez besoin d'un, etc. 
Chacun vient par ses moyens et paie son biais. Nous nous retrouvons sur place pour la visite.

Réserver SVP par courriel. 
infoATsseamtl.org
Conférence
Partenaires: Département d'histoire UQAM, 
Société pour l'Étude de l'Égypte ancienne, 
Association des études du Proche-Orient ancien

Mercredi le 24 février 2016 à 12hrs35.
«La violence religieuse dans l’Égypte tardo-antique :
rhétorique ou réalité?» 
par Jitse H.F. Dijkstra (Depart. Classics and Religious Studies, 
University of Ottawa)

Tout comme notre monde d’aujourd’hui, la période de l’Antiquité tardive (4ème-7ème siècles de notre ère) est souvent perçue comme une période où la violence religieuse était répandue, notamment parce que les sources (chrétiennes) de cette époque sont pleines d’autodafés de livres, des destructions de temples et de statues, et de violence inter- et intra-religieuse. On estime souvent que l’Égypte, là où ces histoires abondent, offre une particulièrement bonne illustration de cette violence religieuse dans le monde tardo-antique. Cette communication propose un point de vue différent. En considérant la violence religieuse avec le cadre théorique des sciences des religion et en utilisant toutes les autres sources disponibles sur l’Égypte - papyrus, inscriptions et vestiges archéologiques - elle fait valoir que les événements ont souvent été dramatisés pour des raisons idéologiques et que, lorsqu’on les met dans un contexte général de transformation religieuse, la violence religieuse a été occasionnelle et elle est survenue dans des circonstances locales ou régionales spécifiques. Ce point sera démontré en discutant de trois événements emblématiques qui ont souvent été invoqués comme symptomatique de la violence répandue dans l’Égypte tardo-antique et même dans le monde antique en général : la destruction du Serapeum à Alexandrie en 391/392, la croisade anti- « païenne » de l’abbé Chénouté dans la région de Panopolis autour de 400 et la fermeture du temple d’Isis à Philae en 535-537.

Pour renseignements additionnels: info@sseamtl.org 

Lieu: à l'UQAM, au 400 rue Sainte-Catherine Est, local A-6290 (Département d'histoire - 6e étage du pavillon Aquin)
Lieu: La Maison de l'Afrique Montréal située au 6256 rue Henri-Julien à Montreal, H2S 2T8 entre les métros Rosemont et Beaubien, à l'Ouest de Saint-Denis. 
*** 12$ par réunion pour les non-membres - *** Non members are welcome for a $12 fee per lecture -
Gratuit pour les membres FREE for members    
-------
Réserver SVP en téléphonant au (514) 353-4674 
Conférence
Mardi 26 janvier 2016 à 19h 

L'univers de l'enfance en Égypte ancienne, 
entre insouciance et responsabilité.
par Jean Revez, prof. titulaire, Départ. Histoire, UQAM

Que savons-nous des enfants ayant grandi dans l'Égypte pharaonique? La documentation tant écrite (sur papyrus) que visuelle (scènes peintes et objets découverts dans les tombes privées et royales) nous a livré une mine de renseignements sur le quotidien des petits, depuis leur naissance jusqu'à l'âge adulte. En se fondant sur les documents de l'époque, quel constat pouvons-nous dresser du monde de l'enfance en Égypte? La vie y était-elle facile ou contraignante? Tous les enfants étaient-ils logés à la même enseigne? Quels rapports ceux-ci entretenaient-ils avec la sphère des adultes? Voilà quelques questions auxquelles nous tenterons de répondre. 


Lieu: La Maison de l'Afrique Montréal située au 6256 rue Henri-Julien à Montreal, H2S 2T8 entre les métros Rosemont et Beaubien, à l'Ouest de Saint-Denis. 
*** 12$ par réunion pour les non-membres - *** Non members are welcome for a $12 fee per lecture -
Gratuit pour les membres FREE for members    
-------
Réserver SVP en téléphonant au (514) 353-4674 
Partenaires: Département d'histoire UQAM, Institut du Patrimoine UQAM, Société pour l'Étude de l'Égypte ancienne, Association des études du Proche-Orient ancien, Consulat général d'Égypte Montréal; Institut d'études anciennes et médiévales Université Laval, Society for the Study of Egyptian Antiquities Toronto

Jeudi 15 octobre 2015 à 18h30 
«  Archéologie et patrimoine dans l’Égypte de l’après-révolution »
par Nicolas Grimal, professeur au Collège de France (chaire Civilisation pharaonique), Paris

Les trois années d’instabilité qui ont accompagné et suivi la révolution égyptienne ont sensiblement modifié le paysage archéologique : autant en Égypte même que chez ses partenaires étrangers. Les attaques contre plusieurs musées, les vols et les destructions qui y ont été perpétrés ont fait prendre conscience à la communauté internationale du péril que le processus révolutionnaire en développement dans les pays islamiques fait courir aux patrimoines nationaux. L’exemple afghan, qui passait pour isolé en son temps, est devenu aujourd’hui une banalité, aussi regrettable que difficile à contrer. La destruction progressive et programmée du site de Palmyre en Syrie, les ravages subis par les monuments iraquiens ou syriens suscitent une vive émotion dans les milieux internationaux. La mise en place de moyens efficaces pour protéger ce patrimoine ne dépend pas seulement des instances internationales. Pour difficile qu’elle soit, elle relève avant tout de la volonté des pays concernés de préserver leur héritage, malgré les difficultés de toutes sortes qu’ils rencontrent. On tentera, au-delà de la constatation des dommages subis et au travers des découvertes récentes, de dégager les grandes lignes de l’archéologie actuelle en Égypte.

Lieu: Salle des Boiseries (local J-2810, Pavillon Judith-Jasmin - 2e étage-, 405, rue Sainte-Catherine Est)
Conférence publique
Conférence conjointe avec le Dép. d'Histoire de l'UQAM, l'AEPOA et la SEEA-MTL
Jeudi 26 Novembre 2015 à 18h30

Le dernier voyage de Toutankhamon. La décoration de la chambre funéraire de Toutankhamon
par Ronald J. Leprohon, prof. Université de Toronto

La chambre funéraire de Toutankhamon présente des images des funérailles du roi, suivies de tableaux
où il se trouve en compagnie d’un nombre de divinités. Cette conférence présentera le cheminement de
Toutankhamon à travers l’au-delà et témoignera de la maîtrise des artistes à le représenter dans un
espace si restreint.

Lieu: UQAM (local à confirmer)    Pour renseignements additionnels: infoATsseamtl.org
-------
Entrée libre / No admission charge
Conférence
Mardi le 19 avril 2016 à 19hr.
«La maison gréco-romaine en Égypte» 
par Dr Simon P. Ellis, Affaires étrangeres

Les maisons de l’Egypte à l’époque gréco-romaine sont d’une forme très particulière, unique ou presque dans le Méditerrané de l’époque. La forme et la société qu’il entrainait étaient même inscrites dans les principes de la loi de l’Égypte, mais pas dans la loi de l’Empire Romaine. La présentation va présenter l’évidence et l’analyse de cette type de maison, dont une demeure avait été parfois la propriété de plus de cent personnes, en documents contemporains, restes archéologiques, et avec d’autres évidences adjointes.

Lieu: La Maison de l'Afrique Montréal située au 6256 rue Henri-Julien à Montreal, H2S 2T8 entre les métros Rosemont et Beaubien, à l'Ouest de Saint-Denis. 
*** 12$ par réunion pour les non-membres - *** Non members are welcome for a $12 fee per lecture -
Gratuit pour les membres FREE for members    
-------
Réserver SVP en téléphonant au (514) 353-4674 
Du Naufragé aux Mésaventures d’Ounamon, l’ironie fait partie intégrante des plus grands classiques de la littérature égyptienne. À la fois figure de style et moyen d’expression, sa présence à travers les différentes interactions entretenues par les personnages nous ouvre une porte surprenante sur la profondeur émotionnelle, culturelle et imaginative des auteurs et des créateurs de ces différents récits.

Lieu: La Maison de l'Afrique Montréal située au 6256 rue Henri-Julien à Montreal, H2S 2T8 entre les métros Rosemont et Beaubien, à l'Ouest de Saint-Denis. 
*** 12$ par réunion pour les non-membres - *** Non members are welcome for a $12 fee per lecture -
Gratuit pour les membres FREE for members    
-------
Réserver SVP en téléphonant au (514) 353-4674 
Annulée 
Conférence
Samedi le 7 mai, à 16h.









par Dr Grégory Marouard, Chercheur associé, 
The Oriental Institute of the University of Chicago 

Depuis 2011, une mission archéologique conjointe de l’Université Paris-Sorbonne et de l’Institut Français d’Archéologie Orientale (Ifao), appuyé par le CNRS et le Ministère des Affaires Étrangères, fouille un exceptionnel complexe portuaire du début de l’Ancien Empire au Ouadi el-Jarf, sur la côte égyptienne de la Mer Rouge. 
Considéré aujourd’hui comme le plus ancien port du monde, il fut utilisé durant une courte période comme point de départ vers la péninsule du Sud Sinaï par les expéditions royales qui rejoignaient les secteurs de Serabit el-Khadim et du Ouadi Maghara, principaux gisements de cuivre et de turquoise exploités à l’époque Pharaonique.
Le site est multipolaire et parfaitement préservé. À cinq kilomètres du littoral ont été découverts des campements, des installations de surveillance, des ateliers de potiers et un large groupe de 30 galeries destinées au stockage de pièces de bateaux. Sur la côte, la fonction portuaire du site a été confirmée par la mise au jour une jetée longue de 160 m, de 25 ancres de bateaux immergées et d’une centaine d’ancres supplémentaires stockées dans un vaste bâtiment administratif. Une extension naturelle de ce site se trouve enfin sur la rive opposée, au niveau de la forteresse d’Al-Markha dont la construction et l’occupation principale est contemporaine du Ouadi el-Jarf.
Selon la céramique et les inscriptions, toutes ces installations sont datées du tout début de la IVème Dynastie, mais en 2013 le site a acquis une renommée toute particulière après la découverte de plusieurs centaines de fragments de papyri administratifs et narratifs. Il s’agit des plus anciens papyri inscrits jamais découverts en Egypte et plusieurs mentionnent le pharaon Khéops, constructeur de la grande pyramide de Gizeh.

Si cette communication se concentrera en premier lieu sur les découvertes archéologiques récentes du Ouadi Jarf, elle offrira également l’occasion d’un aperçu sur les acquis d’une longue décennie de travaux dans la région du Golfe de Suez, sur un autre site portuaire à Ayn Sokhna, dans le Wadi Araba ou au Sud-Sinaï. Tous ces sites – certains encore largement inédits - apportent un éclairage nouveau sur l’organisation complexe et la logistique particulièrement soignée des expéditions royales dès la seconde moitié du 3ème millénaire avant notre Ère, et sans doute bien avant. 

Lieu: à l'UQAM, au 400 rue Sainte-Catherine Est, local A-6290 (Département d'histoire - 6e étage du pavillon Aquin)
Ouadi el-Jarf, le port de Khéops sur le Mer Rouge. Aperçu d’une décennie de fouilles et de prospections archéologiques sur l’Ancien Empire dans le Golfe de Suez