Conférence
Mercredi le 23 septembre 2020 à 19h30 
sur Zoom 

«Des fluides corporels au verbe créateur : les modes de création dans les Textes des Pyramides et les Textes des Sarcophages» 

par Cloé Caron 
Doctorante en égyptologie 
UQAM et Université Paul-Valéry Montpellier 3 

    Les notions cosmogoniques, relatives à la création du monde et de ses composants, sont fréquemment mises en scène dans les Textes des Pyramides et les Textes des Sarcophages. Parmi celles-ci, se rencontre une grande diversité de moyens utilisés par le dieu-créateur Atoum pour se multiplier. Dans la littérature égyptologique, les modes de création qui relèvent de la corporalité du dieu-créateur, qu’il s’agisse d’émissions de sperme, de crachat ou encore de larmes, ont souvent été opposés à ceux relevant de son intellectualité, le créateur faisant notamment usage de sa parole ou encore de sa conscience pour engendrer sa progéniture. 

    Au cours de cette conférence, nous nous questionnerons sur la nécessité de considérer ces deux modes de création comme des catégories indépendantes. Dans les premières sources où se côtoient la création par le biais des fluides créateurs et la création par voie intellectuelle, perçoit-on une distinction nette entre les deux? S’agissait-il pour les anciens Égyptiens de catégories fondamentalement indépendantes ou est-ce plutôt une lecture moderne? Pour répondre à cette question, le lexique cosmogonique, le caractère intentionnel de la création, de même que les implications rituelles de ces actes créateurs seront, entre autres, examinés. 
Intérieur du sarcophage de Gua, XIIe dyn.
© The Trustees of the British Museum.